Skip links

Les maladies de l’oeil

Vos yeux. votre vie.

Regard exploratoire sur les maladies de l’oeil dont la cataracte, la presbytie, le glaucome, le kératocône, les yeux secs ainsi que les maladies de la rétine.

Qu’est-ce que la cataracte ?

Avec l’âge, le cristallin s’opacifie, laissant passer de moins en moins de lumière. Les rayons lumineux qui parviennent à la rétine sont dispersés produisant une image floue et embrouillée.

Traitement

La chirurgie réfractive de la cataracte ne consiste pas seulement à enlever la cataracte mais à corriger en même temps les problèmes de vision existants. À l’aide d’une sonde à ultrasons, le cristallin durci est fragmenté et aspiré. Une lentille intraoculaire (LIO) est ensuite insérée dans l’œil. L’intervention ne nécessite ni injection anesthétique ni point de suture.

En savoir plus sur la chirurgie de la cataracte

Qu’est-ce que la presbytie ?

La presbytie est une affection oculaire qui fait partie du processus naturel de vieillissement. Elle se caractérise par une incapacité graduelle de l’œil à distinguer nettement les objets rapprochés comme les téléphones intelligents, les ordinateurs, les livres et les menus. Les premiers signes de la presbytie sont la fatigue oculaire, les problèmes de vision lorsque l’éclairage est faible et la difficulté à concentrer son regard sur de petits objets ou de petits caractères.

On croit que la presbytie est causée par une perte de flexibilité et un épaississement progressifs du cristallin naturel à l’intérieur de l’œil. Cette affection est différente de l’astigmatisme, de la myopie et de l’hypermétropie: ces troubles sont associés à la courbure de la cornée ou à la longueur du globe oculaire.

Signes et symptômes

Les symptômes de cette affection peuvent survenir différemment d’une personne à l’autre. Toutefois, ils comprennent couramment les suivants:

  • Obligation de tenir un texte à bout de bras pour pouvoir le lire
  • Vision floue à une distance de lecture normale
  • Maux de tête ou fatigue lorsqu’on effectue un travail de près

Comment la presbytie est-elle diagnostiquée et corrigée ?

On peut détecter la presbytie à l’aide d’un examen de la vue complet. Cette affection n’est pas une maladie; elle ne peut donc pas être guérie. Toutefois, votre médecin peut vous recommander des options de correction de la vue, y compris les lunettes, les lentilles cornéennes ou la chirurgie réfractive. Il déterminera l’option la plus appropriée pour vous offrir une vision claire et confortable.

En savoir plus sur la chirurgie de la presbytie

Qu’est-ce que la glaucome ?

Le glaucome chronique est causé par une augmentation de la pression à l’intérieur de l’œil. La pression élevée endommage le nerf optique, donnant lieu à une perte graduelle et permanente de la vision.

Évaluation du glaucome au cours des dernières années: l’Institut de l’Œil de Montréal s’est doté d’équipements de pointe pour vous offrir une évaluation plus complète de l’état de vos yeux.
Évaluation du champ visuel : le champ visuel correspond à l’étendue qu’embrasse le regard. La présence de zones obscures révèle un champ visuel réduit. La pachymétrie permet de mesurer l’épaisseur de la cornée qui joue un rôle important dans le glaucome. La tomographie HD donne une vue détaillée de la structure interne du nerf optique facilitant ainsi au médecin une détection précoce du glaucome et un meilleur suivi.

Traitements

1.Traitement sélectif par laser froid : Ce traitement est utilisé aujourd’hui en premier recours. Il ne présente que peu d’effets secondaires et peut être répété si nécessaire.

2. Gouttes oculaires : Elles sont généralement utilisées une ou plusieurs fois par jour pour le reste de la vie.

3. Traitement chirurgical : La chirurgie par filtration s’appelle trabéculectomie. Une procédure plus récente consiste à implanter un minuscule drain dans
l’œil pour contrôler la pression.

En savoir plus sur le traitement du glaucome

Qu’est-ce que le kératocône ?

Il s’agit d’une condition oculaire qui cause une déformation de la cornée. Il débute habituellement à l’adolescence et évolue avec les années entraînant progressivement une baisse de la vision. Comme le kératocône aminci la cornée, celle-ci se déforme et devient plus conique.

Traitements

Au début, l’utilisation de verres de contact rigides peut améliorer la vision. Malheureusement, avec la progression de la maladie, les verres de contact deviennent difficiles à tolérer par le patient. En dernier recours, une greffe de cornée peut s’avérer nécessaire.

Il existe aujourd’hui un traitement efficace contre le kératocône appelé réticulation du collagène cornéen (corneal cross-link-ing). Cette intervention fortifie la cornée et permet de ralentir la progression du kératocône et ainsi éviter, ou du moins repousser, une greffe de cornée. Elle ne corrige toutefois pas la vision.

En savoir plus sur le traitement du kératocône

La sécheresse oculaire

Un problème de sécheresse survient quand la glande lacrymale ne sécrète plus assez de larmes. L’œil devient alors sec et douloureux. Aujourd’hui plusieurs tests sont disponibles pour mesurer la quantité des larmes sécrétées et en analyser la qualité. Si l’utilisation de larmes artificielles ne corrige pas le problème, on peut procéder à d’autres interventions plus avancées.

La sécheresse oculaire peut se développer si vos yeux cessent de produire suffisamment de larmes ou si la qualité de ces dernières est diminuée. Au fil du temps, elle peut s’aggraver et entraîner une maladie appelée kérato-conjonctivite sèche, causant une sensation de brûlure et de sable dans l’œil, une vision floue, des yeux rouges et des paupières enflées.

Causes de la sécheresse oculaire

  • Environnement peu humide
  • Âge : 50 ans et plus
  • Ménopause
  • Agents de conservation présents dans les gouttes oculaires
  • Port de lentilles cornéennes
  • Maladies systémiques comme le diabète et l’arthrite
  • Après une chirurgie oculaire réfractive comme Lasik ou cataracte

Évaluation

Le questionnaire ECOS (Evaluation Canadienne de l’Oeil Sec) est un outil très utile pour le diagnostic, le traitement et le suivi, car il quantifie la sévérité de l’atteinte de la surface oculaire.

Les cliniques spéciales dans la sécheresse oculaire peuvent améliorer la précision du diagnostic en prélevant un échantillon du film lacrymal (TearLab), afin de l’analyser. D’autres tests plus spécifiques, comme la tomographie et la topographie, peuvent être effectués afin de fournir des informations plus détaillées sur le film lacrymal.

Traitement

  • Larmes artificielles de préférence sans agents de conservation car ces derniers peuvent augmenter la toxicité des goutte oculaires.
  • Omega 3 dans sa forme purifiée de triglycérides constitue une préparation unique à concentration élevée en acides EPA et DHA. C’est justement cette forme purifiée qui lui procure une absorption jusqu’à 70% supérieure dans l’organisme par rapport aux autres formes que l’on retrouve couramment en magasin tout en évitant les effets indésirables comme des renvois à odeur de poissons ou des problèmes de digestion.
  • Application de compresses chaudes ou de masques oculaires idéalement associée à un massage des paupières.
  • Hygiène des paupières
  • Augmenter l’humidification en utilisant des humidificateurs portatifs pour la maison et le bureau et dans les cas plus avancés, des lunettes de protection conçues spécifiquement pour garder l’humidité de l’œil.
  • Traitement médical ou chirurgical.

En savoir plus sur le traitement des yeux secs

Voyage au fond de l’oeil

La dégénérescence maculaire

Elle est une conséquence naturelle du processus de vieillissement. Avec le temps, les tissus rétiniens de la macula se dessèchent, ce qui conduit à la forme sèche de la maladie. La forme exsudative, plus rare, est caractérisée par des hémorragies maculaires et des suintements qui réduisent la vision centrale.

Rétinopathie diabétique

Le diabète peut entrainer la formation de vaisseaux sanguins anormaux sur la rétine. Fragiles, ces vaisseaux se brisent et provoquent de multiples hémorragies rétiniennes. Non traitée, la rétinopathie diabétique mène à la cécité.

Tomographie de la rétine (OCT SCAN)

Prises au moyen d’une caméra spécialisée, des images de coupes transversales de votre rétine montrent à votre médecin ce qui se passe sous la surface. Elles permettent ainsi de poser un diagnostic précoce et de faire un suivi minutieux des maladies rétiniennes.

Traitements

  • PHOTOCOAGULATION AU LASER
  • INJECTIONS INTRAOCULAIRES